• Aporia Culture

Les vies à ne pas voler #11 : Olivier Douzou

Parce que nos vies matérielles et intellectuelles sont indissociables et précieuses, parce qu'aujourd'hui les offres culturelles sont accessibles et gratuites, Aporia Culture part à la rencontre des artistes de notre territoire pour savoir comment vivent-ils et comment travaillent-ils en ces temps confinés.


La 11e chronique invite l'auteur et éditeur Olivier Douzou.


Il publie son 1er album en 1993, un véritable succès, qui réinvente le livre jeunesse. Puis il ouvre la collection jeunesse des éditions du Rouergue. S'en suivent les collections Do a Do et Touzazimute. Installé à Rodez, il publie depuis en moyenne 5-6 albums par an. Les derniers ont été publiés l'année dernière chez le Rouergue : Les Aoûtiens (avec Frédérique Bertrand) et Par ici.


A écouter et lire, petite interview sur France Culture en novembre 2019 :

https://www.franceculture.fr/emissions/par-les-temps-qui-courent/olivier-douzou Confiné depuis 5 semaines, comment gères-tu cette période en tant que professionnel ?

Je suis assez habitué à travailler seul dans mon espace, donc la situation n’est pour moi pas exceptionnelle. Je reste en contact avec l’essentiel de mes partenaires avec les moyens habituels. En vivant à Rodez, j’ai appris depuis longtemps à gérer un certain isolement professionnel.

Est-ce que cela génère des soucis, des annulations, des pauses ?

Mes déplacements professionnels programmés sur Paris, ou à l’étranger ont bien entendu été annulés, pour le reste j’attends la sortie comme tout le monde.

Quelles activités continues-tu à exercer ? Sur quoi te concentres-tu ?

Je reste en contact avec les auteurs dans mon rôle d’éditeur, quelques journalistes et libraires, et avec l’équipe du salon du livre de Montreuil avec laquelle on imagine les prochains événements. Cela permet de regarder au loin. Je travaille aussi sur des projets en graphisme, scénographie et je pense aussi me remettre à l’écriture/illustration même si c’est difficile d’envisager la fiction dans un moment de science-fiction.

Que nous conseilles-tu : comme livre à lire, comme musique à écouter, comme film à regarder ?

Curieusement en ce moment, je relis Boris Vian et j’ai envie de me replonger dans l’œuvre de Queneau.


Côté musique, c’est très varié… J’entends la musique de Foxwarren, qui vient de la pièce voisine, je réécoute certains disques des Beatles.


Cela sent le repli comme pour beaucoup ! Et dehors les merles continuent de chanter ! 😉



Olivier Douzou Éditions du Rouergue Jeunesse Foxwarren Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis PINGPONG Cowork Librairie Syllabes Caumes Deslivres

Aporia Culture

  • YouTube - Cercle blanc

Association loi 1901

Promotion

Evénements

Education artistique

Accompagnement

Abonnez-vous à la newsletter

© 2020 Aporia Culture.