• Aporia Culture

Les vies à ne pas voler #18 : Zoé Figeac

C'est l'illustratrice Zoé Figeac qui répond à la 18e chronique.


Graphiste également, Zoé, qui vit dans les Cévennes, a publié plusieurs ouvrages dont une série d'albums jeunesse chez Didier Jeunesse : Luis et moi. Elle intervient dans de nombreux projets d'ateliers, fresques, festivals...


1. Confinée depuis 8 semaines, comment gères-tu cette période en tant que professionnelle ?


Assez mal au début je dois dire car je mettais pas mal de projets en place qui me tenaient à coeur, et puis d’un seul coup : Stop. Ces projets étaient tous basés sur « être/faire ensemble » : des ateliers en groupe, en classe ou durant des festivals. Notamment un projet de fresque participative… Le faire en collectif n’est plus à la mode, mais cela va revenir de plus belle, je l’espère ! Depuis 8 semaines, j’ai dû mettre ma profession en pause : je suis maman à plein temps. J’avoue qu’au début, j’ai eu du mal, et puis avec le temps j’ai redécouvert mes enfants, et je me suis dit que c’était une chance, pour eux, et pour moi. C’est une belle occasion d’être dans le présent, d’en profiter, de s’écouter.

2. Est-ce que cela génère des soucis, des annulations, des pauses ?

Bien sûr, tous mes ateliers et interventions artistiques ont été annulés. C’est dur au niveau financier évidement, mais aussi, c’est malheureux de ne pas pouvoir mener jusqu’au bout des projets, en particulier ceux commencés avec les enfants qui ne pourront se rattraper.

3. Quelles activités continues-tu à exercer ? Sur quoi te concentres-tu ?

Je fais des croquis de mon potager ! J’ai jamais autant observé la nature, je veux dire jour après jour : suivre qu’ici les fleurs sont en boutons, là la première gousse est arrivée ; les graines ont germé de ce côté mais de l’autre le chat a tout retourné… Cela fera peut-être l’objet d’une histoire...

4. Que nous conseilles-tu : comme livre à lire, comme musique à écouter, comme film à regarder ?

Je conseille la lecture joyeuse et humoristique ! Je me suis replongée dans Fred avec son Philémon, mais aussi L'histoire du conteur électrique, fantastique ! Roald Dahl : Les minuscules illustré par Patrick Benson, un chef d’oeuvre. Pour les enfants : Monstre, ne me mange pas ! de Carl Norac, illustré par Carll Cneut, un chef d’oeuvre aussi.

A écouter : tout ce qui vous fait rire et danser ! Et du piano : Scènes d’enfants de Schuman :

Bach : toutes les oeuvres pour piano et violoncelle.

Dessin-animé : Le château de Cagliostro, le premier long métrage de Miyazaki, indispensable.

DIDIER JEUNESSE Editions Delatour France Thierry Souccar Editions Carl Norac

Aporia Culture

  • YouTube - Cercle blanc

Association loi 1901

Promotion

Evénements

Education artistique

Accompagnement

Abonnez-vous à la newsletter

© 2020 Aporia Culture.