• Aporia Culture

Les vies à ne pas voler #5 : Pascal Dessaint

Parce que nos vies matérielles et intellectuelles sont indissociables et précieuses, parce qu'aujourd'hui les offres culturelles sont accessibles et gratuites, Aporia Culture part à la rencontre des artistes de notre territoire pour savoir comment vivent-ils et comment travaillent-ils en ces temps confinés.


C'est Pascal Dessaint qui répond à notre 5e chronique.


Homme de polar avec près d'une trentaine de romans à son actif, Pascal Dessaint sortait son dernier opus en septembre dernier, L'horizon qui nous manque chez Rivages. Il s'apprête à accueillir le prochain en mai : Vers la beauté, toujours (éd. la Salamandre), dans lequel il partage ses marches, ses randonnées, sa philosophie de vie...

Entre temps, il devait courir de festivals en événements, qui ont malheureusement été annulés. Peut-être le croiserons-nous mi-juin à Millau sur le salon Polar, Vin & Compagnie... si le rendez-vous se maintient.


Confiné depuis 3 semaines, comment gères-tu cette période en tant que professionnel ?

J’ai fait très vite le deuil de tous les événements auxquels je devais participer. Ça fait beaucoup de salons et de festivals… Et j’écris, tous les matins, sept jours sur sept… Du coup, j’ai un roman qui avance bien. Par ailleurs, je suis très actif sur les réseaux sociaux. Je cultive ainsi les liens avec mes lecteurs ! Ainsi tous les jours je propose une photo d’oiseau prise de mes fenêtres…

Est-ce que cela génère des soucis, des annulations, des pauses ?

C’est surtout le manque à gagner lié aux événements, qui représentent une partie non négligeable de mes revenus d’auteur. Mais certaines dispositions sont en train d’être prises. On limitera peut-être un peu les dégâts… Cependant, on ne peut connaître les effets à long terme. Le déconfinement sera compliqué, avec des conséquences néfastes pour la culture.

Que nous conseilles-tu : comme livre à lire, comme musique à écouter, comme film à regarder ?

Un livre : La route du retour de Jim Harrison. Les variations Goldberg de Bach :

Le Mouton enragé de Michel Deville.


Pascal Dessaint Festival " Polar, Vin et Compagnie " Éditions Rivages La Salamandre A lire dans les librairies et les médiathèques les plus proches...

Aporia Culture

  • YouTube - Cercle blanc

Association loi 1901

Promotion

Evénements

Education artistique

Accompagnement

Abonnez-vous à la newsletter

© 2020 Aporia Culture.