• Aporia Culture

Les vies à ne pas voler #16 : Mathilde Magnan

L'illustratrice Mathilde Magnan, qui vit dans les Cévennes, se prête au jeu de la 16e chronique confinée.

Mathilde s'apprête à publier cette année son 13e livre jeunesse chez l'éditeur Voce-Verso : un roman de Marie-France Zerolo qu'elle illustre, intitulé Parfum Mémé.

Au préalable, elle avait sorti des albums jeunesse aux éditions Grandir, Courtes et Longues, Voce-Verso et du Lampion. La finesse du trait de Mathilde donne vie aux animaux. La finesse du trait de Mathilde donne vie aux animaux.

Et cette année, elle s'exerça sur le calendrier du potager bio (éd. Terre vivante), que l'on retrouvera en 2021 !


Mathilde est également graphiste. Elle s'occupe par exemple de l'identité graphique de la fête du livre jeunesse du Vigan : Les éclats de lire. Le festival devait avoir lieu les 16 et 17 mai, mais forcément, il est annulé et de déplace dans notre salon.


Que vois-tu de chez toi ? 👍😍

Confinée depuis 7 semaines, comment gères-tu cette période en tant que professionnelle ?


C’est un poil compliqué ;) ! J’ai réorganisé complètement mes journées et mes temps de travail, car avec l’école à la maison et 4 enfants de 2 à 10 ans ce n’est pas simple ! Du coup je travaille essentiellement le soir à partir de 21h, quand ils sont tous couchés !! J’arrive quand même à maintenir un certain rythme et à respecter les délais des travaux en cours, même si je suis sûre que j’en aurais certainement déjà terminé si j’avais mon temps de travail habituel. Du coup, ce sont plutôt les projets perso que j’ai mis de côté pour le moment…


Est-ce que cela génère des soucis, des annulations, des pauses ?


Alors, ça ne génère pas de pauses, ça c’est sûr, j’ai même à priori moins de temps qu’avant… Ou bien on peut peut-être parler de "pause forcée", c’est bien certains jours, beaucoup moins certains autres ! Pour les soucis, à part avoir l’impression de devoir se diviser en 4 parties indépendantes par moments… pour l’instant ça va ! Pour ma part, je n’avais pas de salons prévus en avril/mai (j’en ai eu un en mars qui s’est terminé à une semaine du début du confinement), j’en ai un annulé en juin, on ne sait pas encore si l’on va pouvoir être tout de même rémunéré…

Et aussi, nous avons dû annuler les Eclats de lire qui auraient du se dérouler dans 2 semaines, c’est assez frustrant ! Nous allons mettre en place à partir du 14 une version light sur Facebook et notre site intitulée "Le salon DANS ton salon", avec quelques vidéos, interviews et présentations des invités et du programme, histoire de marquer quand même le coup !


Quelles activités continues-tu à exercer ? Sur quoi te concentres-tu ?


Comme je l’ai un peu déjà mis, je me concentre sur les commandes en cours (le calendrier du potager 2021, un autre livre chez Terre Vivante), mes projets perso viendront plus tard (j’espère !!).


Que nous conseilles-tu : comme livre à lire, comme musique à écouter, comme film à regarder ?


Comme livre à lire, il y en a tellement !!! Je suis actuellement plongée dans Le secret d’Orbæ de François Place. Mon fils aîné termine le 4ème tome de La passe-miroir de Christelle Dabos (que j’ai dévoré juste avant lui). Et mon second a terminé la trilogie des Ogres (L’Ogre au pull vert moutarde, rose griotte, et à poil) de Marion Brunet !


Pour la musique, pareil difficile de faire un choix : les Fatals Picards et le dernier album de Mes Souliers sont rouges, ou de Thomas Fersen !


Pour le film, j’ai regardé (pour la 50ème fois) Un jour sans fin avec mes garçons l’autre jour, il fait toujours autant plaisir à voir !!


Mathilde Magnan Voce Verso éditions Les éclats de lire Editions courtes et longues Éditions Grandir François Place Marion Brunet La Passe-Miroir Les Fatals Picards Mes Souliers Sont Rouges Thomas Fersen PINGPONG Cowork Caumes Deslivres Librairie Syllabes

Aporia Culture

  • YouTube - Cercle blanc

Association loi 1901

Promotion

Evénements

Education artistique

Accompagnement

Abonnez-vous à la newsletter

© 2020 Aporia Culture.