• Aporia Culture

Portrait de lectrice #1


Dans le cadre de Partir en livre 2021, Aporia Culture a donné la parole à des lectrices et des lecteurs de son beau village aveyronnais Saint-Beauzély un jour de grand soleil.

Flore Cutuli de Vue d'ici a récolté ces portraits sensibles sous l'œil de Sylvie Hannoyer.


Audrey, bergère l’automne et l’hiver, apicultrice au printemps et l’été, fervente lectrice


« Le plus difficile est de choisir un livre »


Certaines personnes ont du mal à choisir. Les bibliothèques et les librairies sont des lieux privilégiés pour être guidé. Audrey, quant à elle, se tourne vers cette même amie qui lui avait conseillé ce livre qui lui a tant plu.

Aussi, lorsque l’on habite dans un lieu reculé, il est difficile de se rendre régulièrement en bibliothèque et de rendre ses livres dans les temps. La bergère préfère flâner en librairie, attendre le coup de cœur avec l’objet livre. Ce coup de cœur a souvent lieu avec de beaux livres, beaux par l’illustration, le format ou la thématique ; des livres qu’elle a plaisir à montrer et prêter à ses amis de passage.


« Petite, ma maman nous obligeait à aller la bibliothèque »


Avoir une belle bibliothèque jeunesse chez soi, même si l’on n’a pas d’enfant, ce n’est pas si rare. Audrey en possède une belle collection à destination des enfants de passage chez elle : des albums mettant en scène des brebis, des moutons et des abeilles principalement, car elle a le goût de transmettre sa passion. Sa maman lui a fait goûter son émerveillement devant les livres pop-up, à son tour, elle contemple avec délice le format atypique et le travail de découpe.


« En en parlant, je me rends compte que finalement j’en achète des livres »


Audrey achète également beaucoup de livres d’exposition. Originaire du Nord, elle parle avec passion de sa région et des musées qu’elle aime visiter. Elle raconte l’enjeu à la foisculturel et de mixité sociale qui se joue, par exemple dans l’animation du musée La piscine à Roubaix. Lorsque des projets culturels sont construits intelligemment avec les richesses matérielles et humaines d’un territoire, l’art comme le livre sont de magnifiques vecteurs de lien social.