• Aporia Culture

Portrait de lectrice #4


Dans le cadre de Partir en livre 2021, Aporia Culture a donné la parole à des lectrices et des lecteurs de son beau village aveyronnais Saint-Beauzély un jour de grand soleil.

Flore Cutuli de Vue d'ici a récolté ces portraits sensibles sous l'œil de Sylvie Hannoyer.


Marie-Laure est institutrice à l’école de Prades-de-Salars et maman d’élève à l’école de Saint-Beauzély.


Au sein de l’école municipale de Rivière-sur-Tarn puis aujourd’hui de Prades-de-Salars, Marie-Laure fait participer chaque année les élèves à un événement original de création artistique : la grande lessive. Les élèves de l’école invitent leurs frères et sœurs, leurs parents, les aînés du village, à produire avec eux des dessins sur une thématique imposée. La production est ensuite étendue sur des cordes à linge dans tout le village ! L’idée plait beaucoup, ce cadre artistique permet de créer du lien au sein des familles et entre les villageois.


« C’est intéressant de lier les choses entre elles. »


Marie-Laure raconte que ces dernières années les projets de son école autour du livre se préparaient avec le Festival du Livre perchéde Mostuéjouls. Ce festival de littérature jeunesse s’est essoufflé en 2020, mais il a permis de semer de belles graines. Aussi, l’institutrice dévouée et dynamique ayant beaucoup apprécié le projet Les animaux imaginaires dans l’école de sa fille - coordonné par Aporia Culture - se tourne aujourd’hui naturellement vers l’association pour faire sortir de terre de nouveaux projets, notamment un travail sur la comptine, les thématiques de l’Afrique et des animaux.

Tous ces projets demandent de la créativité, de l’énergie et du temps ; les fruits récoltés sont pour autant nombreux pour les institutrices, les élèves, les familles et le village.