Science en fiction 13 & 14 octobre


Dans le cadre de La Fête de la science, nous proposons un événement original mêlant les disciplines et hybridant les expériences : Science en fiction, les 13 et 14 octobre à Millau.


Programme détaillé :


Jeudi 13 octobre

A Pingpong le Toit


16h-18h Master class musique avec Yan Péchin

2h de relation privilégiée avec ce guitariste hors pair qui secondait Alain Bashung et qui accompagne aussi bien Brigitte Fontaine que Tricky.

Pour les musiciens professionnels, amateurs et passionnés. Places limitées. En coorganisation avec Boxshitprod.

Tarif : 15 euros. Sur inscription : 06 07 11 22 51 ou aporia.culture@gmail.com

20h30 Performance musicale improvisée et dessinée

avec Yan Péchin, à la guitare, et Bruno Mercet, au dessin

Laissez-vous porter par une expérience unique, sonore et visuelle.

Gratuit.


Vendredi 14 octobre

A Pingpong le Toit


17h30-18h30 Rencontre littéraire avec Alain Damasio

Découvrez le meilleur de la science fiction et de l'anticipation d'aujourd'hui.

Gratuit.

18h30-20h Visite de l'exposition Le droit du sol

et rencontre littéraire avec Etienne Davodeau

En clôture de l'exposition, rencontrez l'auteur le plus vertigineux du 9e art.

Gratuit.

Vente de livres avec la librairie Syllabes.


Au Théâtre de la Maison du Peuple


20h30 Spectacle concert rock-fiction Entrer dans la couleur avec Alain Damasio et Yan Péchin

Concert rock-fiction basé sur des textes du roman Les Furtifs d'Alain Damasio.

A partir de 14 ans. Durée : 1h25. Tarif B > billetterie en ligne ici


Et jusqu'au 16 octobre

A Pingpong le Toit


Exposition Le droit du sol

Exposition des planches de la BD d'Etienne Davodeau et des peintures de la grotte de Pech Merle.

Gratuit. > En savoir plus



Les artistes :


Alain Damasio

L’auteur culte de la SF française, triple détenteur du Grand Prix de l’Imaginaire, qui en seulement deux romans — la Horde du Contrevent et Les Furtifs, — a dépassé les 500 000 lecteurs et conquis le public et la critique. Figure engagée, il met ici en bouche et en cri son écriture physique et « poéthique », toute d’assonances et d’échos rythmiques et fait bruisser dans ses textes son goût de la furtivité, des voltes et du vivant face à cette société de contrôle qui nous trace tout en nous sécurisant pour mieux nous anesthésier dans nos technococons.


Etienne Davodeau

Dessinateur et scénariste français de bandes dessinées. Il a publié une vingtaine d'albums et est en particulier connu pour Lulu femme nue ou ses albums documentaires comme Les Ignorants, Les mauvaises gens : une histoire de militants, Rural ! ou encore Un homme est mort. La plupart de ses bandes dessinées sont publiées chez Futuropolis et Delcourt, dont la dernière Le droit du sol, journal d'un vertige.


Bruno Mercet

Dessinateur, peintre et performeur, il explore aussi la photographie et la vidéo. Son travail, entre rigueur et spontanéité, questionne le rapport à l’objet dans sa dimension plastique, poétique et dérisoire.


Yan Péchin

Musicien-clé d’Alain Bashung, qui a accompagné aussi bien Rachid Taha, que Brigitte Fontaine, Thiéfaine, Tricky, Miossec ou Higelin… Trente-cinq ans de carrière, un rack de quinze pédales sous ses pieds et de l’or dans les mains, Yan est l’un des tous derniers Guitar Hero de l’hexagone. Un monstre capable de sortir de son manche une balade folk, un drone sourd, une nappe acide ou un riff punk, un refrain lumineux puis une mélodie rock, en s’offrant toujours des salves d’improvisation comme si pour lui, les seules notes qui comptent n’étaient pas encore écrites, mais inscrites dans ses nerfs comme un cri qui crépite et qu’il va libérer, à la gratte. Pour lui, la seule partition, c’est le texte.


Spectacle Entrer dans la couleur

Concert de rock-fiction porté par un duo hors norme. Issus pour beaucoup du roman « Les Furtifs », les textes ciselés du concert, politiquement très habité, traversent comme une lame les enjeux de notre époque. Au fil des morceaux, ils tissent la trame de ce renouement au vivant que Alain Damasio appelle et que Yan Péchin opère.


Issus pour beaucoup des Furtifs, les textes ciselés du concert, politiquement très habité, traversent comme une lame les enjeux de notre époque. Au fil des morceaux, ils tissent la trame de ce renouement au vivant que Damasio appelle et que Péchin opère. Récits, slams ou manifestes, tous deux nous poussent à sortir de nos résignations pour entrer avec eux dans la couleur.

« Être moins celui qui brûle que celle qui bruisse » et faire toucher du doigt et de la voix cette intuition : «s’il existe une éthique, en tant qu’être humain, c’est d’être digne de ce don sublime d’être vivant. Et d’en incarner, d’en déployer autant que faire se peut les puissances ».


Réunis sur scène, Damasio & Péchin portent le métal des mots et des notes au point d’incandescence, là où la voix devient liquide, et les sons des nappes subtiles de lave qui trouvent leur voie dans nos têtes et nos veines.

Le futur, c’est maintenant. Plus qu’un spectacle, une initiation au monde qui vient.

> En savoir sur le spectacle et la billetterie au Théâtre de la Maison du peuple


Le droit du sol

En juin 2019, Étienne Davodeau entreprend, à pied et sac au dos, un périple de 800 km, entre la grotte de Pech Merle dans le Lot et Bure dans la Meuse. Un chemin qui le mène des peintures rupestres, trésors de l’humanité encore protégés, aux déchets nucléaires enfouis dans le sous-sol, malheur annoncé pour les espèces vivantes.


Étienne Davodeau, sapiens parmi les sapiens, interroge notre rapport au sol. Marcheur-observateur, il lance l’alerte d’un vertige collectif imminent et invite à un voyage dans le temps et dans l’espace. De quelle planète les générations futures hériteront-elles ? Qu’allons-nous laisser à celles et ceux qui naîtront après nous ? Comment les alerter de ce terrible et réel danger pour leur survie ? Il est de notre responsabilité collective d’avancer sur les questions énergétiques pour protéger la « peau du monde ».


Dans cette marche à travers la France, il est parfois accompagné d’amis, de sa compagne, mais aussi de spécialistes, qu’il convoque sur ces sentiers pour qu’ils nous racontent l’histoire unique du sol de notre planète, ou encore celle du nucléaire et de ses déchets, dangereux pendant plusieurs centaines de milliers d’années.


C'est en octobre 2021 qu'Etienne Davodeau publie cette nouvelle bande dessinée à la marge du témoignage et du journalisme augmenté : Le Droit du sol : journal d'un vertige marque son grand retour à la bande dessinée de reportage.

> Renseignements et programme complet sur l'événement Le droit du sol


Informations pratiques

Théâtre de la Maison du peuple

Rue Pasteur - 12100 Millau

https://maisondupeuplemillau.fr/


Pingpong le Toit

4bis rue de la Mégisserie (4e étage de la Maison des entreprises) - 12100 Millau

https://pingpong-cowork.com/



Cet événement est organisé par Aporia Culture et Pingpong, en partenariat avec le Musée de Millau et des Grands Causses, le Théâtre de la Maison du Peuple, la librairie Syllabes, Arkam et les Rencontres d'Archéologie de la Narbonnaise, Grottes&Archéologies, les éditions Futuropolis, le Centre de préhistoire de la Grotte de Pech Merle, la Ville de Millau, Boxshitprod et Ulysse maison d'artistes.

Elle bénéficie du soutien de la DRAC Occitanie, du dispositif C'est mon patrimoine, de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, du Département de l'Aveyron, de la SAIF et de la SOFIA-Actions culturelles. Elle s'inscrit dans le réseau #Arkéoflix.